Nice Triathlon Club

Horaires

31 Mai 2015 - Histoire de la puce provençale

{jcomments on}

Sur la route du retour vers Nice, Sébastien rit tout seul en rédigeant un SMS dont il a le secret……  Mais revenons au début de l’affaire !

Apt le 30 mai. Après le retrait des dossards avec Mehdi et Sébastien on va voir le plan d’eau où on va nager demain. Je remarque qu’il y a des canards et je me dit « j’espère qu’ils ne vont pas nous transmettre leurs puces ! ».

Le lendemain au cours de la seconde boucle de natation, je perd ma puce dans l’eau et après un long moment de flottement (normal car on est sur l’eau) le corps arbitral m’indique qu’elle vient de couler et qu’on m’en redonnera une autre à l’aire de transition.

Nouvelle perte de temps pour attendre cette puce avant de repartir agacé, frustré et à bloc pour essayer de refaire mon retard. Je reprendrai Mehdi sur ce parcours très vallonné et venté et jusqu’au retour à l’aire on se fera tous les deux et à tour de rôle un mano à mano à distance respectueuse (étique arbitrale oblige).

Ressorti le premier de l’aire grâce à une transition rapide, Mehdi me grille ensuite facilement vu notre différence de niveau sur un parcours rendu très difficile par la chaleur du type Salagou.

Au bout du bout je finirai un peu limite et c’est Sébastien qui va chercher mon diplôme et là il pousse des cris de surprise en visualisant mon temps natation : 36’34 s. De là germera son idée de SMS.

Pour rétablir la vérité c’est en 52’33 que j’ai remis pied sur la plage.