Nice Triathlon Club

Actualité

21 AVR - Le tri' de St Trop': un Sprint...pas pour les frileux!

C'est avec grand plaisir que j'attendais ce tri qui marque le début de ma 2ème saison au NTC.  Mon tendon enflammé au mollet droit n'est toujours pas guéri mais cette course n'est pas insurmontable vu les distances! Bref, je me pose quelques questions et, à cette période, j'ai tout de même un soupçon d'inquiétude par rapport à la température de l'eau...

Au NTC, la coutume veut que tu fasses l'aller/retour Nice-St Trop' en vélo soit 250 kms dans le Week-end. Pour moi, compte-tenu de ma blessure, cette entrée en matière sera de l'ordre du rêve ou plutôt pour l'année prochaine.

Les "anciens", eux, arboreront leur monture le samedi à 9h. direction St Trop. Nous arriverons Laurie et moi en voiture vers 16h30. Tout le monde est déjà là en forme sauf Patrick gêné par une douleur au genou. C'est tous ensemble ensuite que nous irons retirer les dossards avec le plaisir de découvrir la dotation copieuse composée d'un bonnet, d'une boite de barres, de magnifiques cartes postales de la région ainsi qu'un chouette maillot cycliste à damiers mais rose...et pas que pour les filles mdr!!

Repas sympa au village vacances au milieu d'une bambouseraie composé d'un buffet de crudités et de pâtes adapté aux triathlètes attablés.

Check du matériel, étirements, évocations de souvenirs sportifs viendront marquer l'après-repas.

6h45, le jour de la course, réveil en fanfare avec la sonnerie du président Alain. 

Après un bon petit déj, nous nous dirigeons vers la zone de course assez concentrés et fatigués pour certains à cause de la courte nuit passée.

Le ciel est gris, la température extérieure est clémente mais le vent s'est déjà levé. A l'arrivée, la musique est là pour galvaniser les troupes. On dépose le vélo dans le parc et on prépare minutieusement le matériel en se répétant les transitions. Le temps s'écoule...On se rapproche de la zone de nat'. Le départ est imminent. On constate qu'une épaisse couche de posidonies bordant toute la plage sur 10m de large. Je décide d'y aller afin de tester mon talent d'équilibriste et ma résistance face à une eau à 14°C. Aie, ouille, seront mes 2 premiers mots quand je me jette à l'eau: saisissant! Quelques mouvements de crawl et hop on ressort. Je préviens mes congénères comme pour me rassurer que je ne sais pas comment je sortirais de l'eau après 750m dans cette eau si fraiche. Mes pieds sont gelés et ma tête n'est pas beaucoup mieux.

Le départ est tout proche, j'entends 1 min. Et c'est parti pour le rodéo dans les algues suivi du rodéo aquatique parmi les 269 autres courageux.

Les premiers mètres passés, les sensations sont curieusement assez bonnes et le froid commence à se stabiliser sans créer d'essouflement. Je brasse à la 1ère bouée tant il y a de monde autour de moi. J'arrive à la plage sans encombre malgré une bonne tasse bue lors d'une respiration appuyée sur une vaguelette un peu plus haute que les autres. 

Le parc à vélos est modérément rempli. Je suis rassuré, je ne suis pas le dernier! Je vois Adeline juste devant moi à la sortie de l'eau et à l'arrivée à mon vélo Pierre-Yves déjà là.

Le froid et la tasse bue me laisse un peu songeur quant à la suite des opérations. Je m'équipe et repars affronter le parcours des  20kms de vélo qui s'avèreront venteux mais très beaux. Une belle côte, des faux-plats et quelques belles descentes qui m'ont permis de tester mon prolongateur.  

Au début de la course, les sensations sont mitigées car les jambes sont un peu cotonneuses mais après le 1er kil', les sensations sont meilleures. Je croiserai les 1er qui ont déjà fait leur demi-tour, à une allure de kenyans...blancs (22 km/h pour le meilleur). 

La course terminée pour tout le monde,  place à une ambiance de sandwiches aux saucisses et tarte tropézienne offerte par l'organisation. 

Adeline et Annabelle monteront sur la 2ème marche du podium, chacune dans leur catégorie.

Les 125 kms du retour sur Nice se feront un peu dans la douleur pour les plus affutés, à cause du vent bien établi sur la côte.

Ce fut un bon moment de partage, une belle course avec une orga au top du président Alain et du club organisateur.

A refaire!        

Laurent

 

 

Photos sur GoogleDrive